Diesem Blog präsentiert verschiedene meiner privat verfassten Texte . Die Herangehensweise ist multilingual und interdisziplinär. Die Themen sind international und betreffen vor allem Politik, Nachhaltigkeit, soziale Aspekte und eine Auswahl bestimmter Wirtschaftszweige.
Viel Vergnügen! - JJ Bürger -

Ce blog rassemble une partie de mes textes, créés en dehors de mes activités professionnelles. L'approche est plurilingue et interdisciplinaire. Les sujets sont internationaux et concernent notamment la politique, la durabilité, des aspects sociaux et certains secteurs de l'économie. Bonne lecture! - JJ Bürger -

Monday, May 28, 2012

Le "Je t'aime moi non plus" de la "Energiewende"

Par JJB


Au sud de l'Allemagne, où se concentrent des industries gourmandes en énergie, se trouve aussi une grande partie des réacteurs nucléaires, que le gouvernement fédéral souhaite retirer du réseau d'ici 2022. Comment les remplacer? Etant donné les fluctuations du solaire et des éoliennes (la Mer du Nord étant loin, par ailleurs), d'autres formes d'énergie seront nécessaires, notamment en hiver. L'une des solutions envisagées par l'Allemagne: les centrales conventionnelles, et notamment de gaz. Cependant, celles-ci ne semblent pas toujours satisfaire les attentes économiques des producteurs. C'est pourquoi la coalition entre conservateurs et libéraux (bien que la liberté d'entreprendre et la libre concurrence du marché soient les valeurs phares de leurs programmes politiques) réfléchit sur l'opportunité de contraindre les énergéticiens à exploiter des centrales qu'ils n'auraient normalement plus jugées rentables. Alors que certains décrient cette idée comme une dérive vers "l'économie planifiée", d'autres affirment que ce serait déjà une avancée suffisante si l'on introduisait juste une obligation de notification pour la fermeture de centrales: pour l'instant, l'Agence fédérale des réseaux (Bundesnetzagentur) ne serait pas avertie suffisamment en amont avant que les centrales conventionnelles ne ferment. Ainsi, elle serait obligée d'improviser des récommendations de solutions. Entre les critiques d'un prétendu "dirigisme" et le besoin de planification, la controverse promet donc de se poursuivre; notamment lorsqu'il s'agit d'essayer de combiner la stabilité des centrales conventionnelles et la durabilité de certaines énergies renouvelables moins prévisibles.